BIO ÉNERGÉTIQUE TAOÏSTE
 

En 2002 , la commission technique du Cercle Thieulâm s'est enrichie d'un nouveau département , avec la Bioénergétique taoïste , confié tout naturellement à Fabienne Pignard Marthod , experte de la discipline .


 
Responsable
Fabienne Pignard Marthod
Instructeur diplomée de
HEALING TAO INTERNATIONAL
( Maitre MANTAK CHIA )
Ceinture Jaune Thieulâm 1ér degré ( 6 ans )
Membre de la commission technique du Cercle
Assistante instructeur enfants école du Pontet

Fabienne Pignard-Marthod est née en Savoie le 28 Septembre 1971.
1989 : baccalauréat philo/lettres et langues vivantes
1989-1991 : Classes préparatoires à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay ss Bois
Entrée au Conservatoire National de Région de Strasbourg, section Art Dramatique
Découverte des techniques de la Bioénergétique Taoïste et application au mouvement théâtral, respiration et placement de la voix
1991-1992 : DEUG et Licence de Lettres et Civilisation Germanique
1992-1993 : Maîtrise de Lettres et Civilisation germanique
1993-1995 : Diplôme d’Etudes Approfondies en Lettres et Civilisation Germaniques
Diplôme de fin d’études au Conservatoire, Prix de Diction
Voyage de 3 mois en Inde, région du Gange, mer d’Andaman, Himalayas
1991-1996 : pratique approfondie des techniques de la Bioénergétique Taoïste, vie sauvage en pleine nature, période d’expérimentation et d’enracinement dans la pratique, fondation du projet d’enseignement
1996 : Diplôme d’Instructeur du Healing Tao International (aujourd’hui Universal Tao System) auprès de maître Mantak Chia, Chiang maï, Thaïlande
Début de l’enseignement de la Bioénergétique Taoïste à titre professionnel
Assistante-interprète Maître Mantak Chia, Paris
1997 : suite Diplôme d’Instructeur, Thaïlande
1998 : suite Diplôme d’Instructeur, Thaïlande
1998 : entrée au Cercle Thieulam, Ecole du Pontet
2001 : Diplôme de Nageur Sauveteur en Mer (Société nationale de Sauvetage en Mer)
Fondation de l’Ecole du Tao Vivant, au Grau du Roi et du
Centre de Thérapie Naturelle, à Nîmes
2002 : Diplôme de Moniteur National de 1ers Secours
2003 : Ceinture Jaune Thieulam
2003-2004 : Assistante au cours des enfants, Cercle Thieulam, école du Pontet
Création de l’Association « Tao Vivant »
Septembre 2004 : Début cycle long Médecine Traditionnelle Chinoise,
Ecole Shao Yang, Lyon
 
Sommaire
Qui est Maître Mantak Chia ?
Qu’est-ce que la Bioénergétique taoïste ?
Le Tao
Le taoïsme
Comment pratiquer ?

Le « Tao Garden », centre de régénérescence par le Tao à Chiang Mai (Thaïlande)
L’enseignement de la Bioénergétique Taoïste dans le monde
Une instructrice française et son école dans le Sud de la France (Grau du Roi)
Hommage au Cercle Thieulam et programme des stages de formation

 
Le Maitre Mantak Chia
 


Il est né à Bangkok, Thaïlande en 1944. remarqué très jeune pour ses capacités d’athlète, tant au plan physique que mental, il est initié aux pratiques méditatives dès l’enfance, par des moines Bouddhistes. Alors qu’il est étudiant à Hong Kong, il apprend le Taï Chi Shuan, l’Aïkido et le Yoga de la Kundalini sous la direction de divers enseignants. C’est alors qu’il commence à approfondir particulièrement sa quête, à travers les enseignements taoïstes et fait la rencontre d’un ermite du nom de » Nuage Blanc » originaire de Chine centrale, vivant à l’époque dans les montagnes des environs de Hong Kong. Il s’appelait Maître Yi Eng et devint le guide principal du jeune Mantak Chia.

Pendant de longues années Maître Yi transmit à Mantak Chia le joyau des techniques taoïstes sacrées et précieusement gardées secrètes durant l’histoire de la Chine Ancienne et la Révolution Culturelle Chinoise. Ces techniques relèvent de ce que l’on appelle l’Alchimie Interne ou « Nei Dan »: leur finalité est la réunion ou fusion de l’homme et du Tao. Réalisant que les secrets de l’Immortalité ne pouvaient être divulgués tels quels en Occident, Mantak Chia entreprend des études de médecine occidentale qui lui donneront la clé de la structure interne au corps humain : la physiologie et l’anatomie.
C’est à travers cette toile patiemment tissée entre deux systèmes culturels et thérapeutiques différents qu’il pourra présenter une vision unique des pratiques du Nei Dan ancestral : ce sera la racine du système de « l’ International Healing Tao » fondé dans les années 70 aux USA à la demande de Maître Yi Eng, afin de perpétrer le savoir en Occident.

L’appellation « Bioénergétique Taoïste » est née à son tour dans les années 90, suite à la venue en France de Maître Mantak Chia et de l’un de ses premiers disciples, Juan li. C’est une traduction qui permet d’entrevoir qu’il s’agit de cultiver l’énergie vitale, motrice, « Chi », cachée au cœur des forces de la nature et dont les secrets nous sont transmis par l’un des trois piliers de la culture chinoise traditionnelle, le Taoïsme. Les deux autres piliers sont le Bouddhisme et le Confucianisme.

Voilà maintenant 40 ans que Maître Chia poursuit inlassablement son œuvre pédagogique à travers le monde. Ce sont aujourd’hui des centaines d’enseignants qui transmettent à leur tour et des milliers d’étudiants qui se plongent dans les secrets de la philosophie et de la pratique du Tao nées et toujours entretenues dans l’âme chinoise depuis près de 5000 ans…
L’originalité de Maître Mantak Chia est d’avoir beaucoup écrit dans un vif désir d’ouverture au grand public. Son langage est simple et axé sur la méthode scientifique. Son attitude est celle d’un chercheur qui entretient des liens étroits avec divers instituts de recherche scientifique dont l’objectif est aussi de faire évoluer la science médicale vers une vision plus vaste de l’être humain. La médecine d’aujourd’hui tend effectivement vers une « 3eme » médecine », celle qui allie les principes de sagesse ancestrale aux outils de la science moderne, qui s’ouvre à la compréhension du besoin pressant d’unité entre le corps et l’esprit. C’est ce qu’enseignent les sages de tous les systèmes spirituels dignes de ce nom.
 
QU’EST-CE QUE LA BIOENERGETIQUE TAOÏSTE ?
 




LE TAO


« TAO » est le nom que donnèrent jadis les sages chinois à l’inexprimable ressenti que leur offrait la nature. La vie était très dure en ces temps reculés et la liberté d’épanouissement de l’être humain affaiblie par la structure féodale de la société.
La seule possibilité d’échapper à l’asservissement et à la guerre se trouvait dans les montagnes. Déjà à cette époque là, choisir la Voie du Tao était synonyme de droit de l’homme à sa part de nature, de choix de son propre destin , replaçant ainsi l’individu face à son désir légitime d’intégrité. C’est un concept universel de quête de liberté et d’accomplissement individuel selon les lois de la nature..
Ainsi naquit le Tao, « Voie de la vie », « chemin » qui se déroule sous les pieds de quiconque choisit son ascèse. Celui qui chemine sur la voie du Tao est une sorte de bon vivant stoïque, capable d’entretenir son feu de joie dans les circonstances les plus difficiles et parfois le plus grand dénuement.
Les conditions climatiques qui règnent dans les montagnes chinoises, berceaux du Tao, sont très rudes, souvent humide et froides. S’engager sur la Voie de la libération de l’esprit par la libération des souffrances demandait une solide condition physique et un mental à toute épreuve. Ces paramètres sont essentiels à la vie dans la nature : il faut se donner les moyens de survivre.
C’est ainsi que les moines qui habitaient les temples disséminés dans les forêts escarpées et les ermites vivant dans des grottes creusées à même le granit sur les pics d’altitude, alimentèrent l’histoire et la mythologie chinoise de leur hauts faits énergétiques : ils transcendèrent les limites du corps physique, transmutèrent la matière en « chi » pur et le chi en lumière… Peu atteignirent l’objectif ultime de l’Immortalité mais certains ont laissé des traces écrites et poêtiques de leur passage dans la vie terrestre. Le plus connu d’entre eux est le sage Lao Tseu , père des cinq mille vers du Tao Te King. On sait selon la légende qu’au IV eme siècle av JC, il disparut dans la brume par la Passe de l’Ouest, après avoir tracé ses vers et qu’on ne le revit plus jamais…

 




LE TAOISME

C’est là l’origine de tout un système symbolique qui donna naissance au Taoïsme, ce mouvement philosophique qui marque l’histoire de la Chine par ses principes libéraux et guérisseurs. L’aspect religieux qui en découle ; culte des diverses déités et immortels demeure finalement assez discret au regard de l’aspect pratique et technique qui lui, a traversé les âges pour parvenir jusqu’à nous sous forme d’exercices de santé, essentiellement préventifs. Le « taoïste » est quelqu’un qui vit le Tao. Le sagesse du Tao ne peut influencer durablement notre état de vitalité si nous nous contentons de l’étudier dans les livres. Elle doit s’incarner dans le corps, imprégner toutes nos cellules pour que nous puissions accompagner et soutenir efficacement le difficile travail de l’esprit, la libération du carcan des conditionnement . Vivre le Tao en adoptant un mode de vie taoïste, c’est se donner la chance de se transformer réellement.
C’est ainsi que le Taoïsme a pu parvenir jusqu’à nous, empruntant les sillons que lui offraient la Médecine et les Arts Martiaux Traditionnels Chinois à travers les différentes gymnastiques de longévité : Nei Gong, Qi Gong, Boxes de Wudang et de Shaolin, Taï Chi Shuan, Hsing I Shuan, Bagua Zang, mais aussi calligraphie, peinture, astrologie, alchimie culinaire…
Le Sage Lao Tseu demeure le père mythique du Taoïsme, associé au non moins mythique Empereur Jaune, Huang Di, haut dirigeant politique et spirituel de la Dynastie des Han (IIieme s. av. J.C – IIieme s. ap. J.C.). Lorsque cette dynastie commença à péricliter et que l’ordre du monde jusque là établi par le « Fils du Ciel » se trouva être en danger, Lao Tseu divinisé intervint pour jeter les bases d’un nouveau pacte, destiné à restaurer l’ordre cosmique et politique. C’est ainsi que sous forme de diverses réincarnations, il fut à l’origine du mouvement des « Maîtres Célestes », première forme organisée du taoïsme qui bénéficia de protections impériales successives.

La connaissance des 7 Piliers est essentielle à la compréhension taoïste de la Terre, de l’Univers et de l’Homme :

1. Le WU CHI: le Vide originel, état de vacuité initiale dont à jailli la vie, sous forme de matière animée. Il se présente à la fois dans la forme et la non forme

2. Le TAI CHI : concept primordial du Yin et du Yang. Toute forme de vie résulte d’un permanent équilibre entre des forces opposées qui sont en tension et assure une racine à toute chose. Il y a toujours un point de yin dans le yang et un point de yang dans le yin. Cette sagesse maintient l’harmonie de tous les éléments qui constituent la terre, l’Univers et l’Homme.

3. Le CHI : c’est la force vitale qui anime toute chose vivante et l’amène à s’engendrer elle même, à se perpétrer, à durer. Cette force repose sur la loi de l’éternel changement résultant de l’alternance de forces différentes selon un mouvement cyclique. Il suffit de méditer dans la nature pour comprendre que la seule chose qui ne change pas, c’est le changement.

4. Les 5 Eléments et les 8 Forces : ils représentent le mouvement du Tao à travers les diverses phases de développement du Chi, du yin au yang et du yang au yin. Les 8 Forces sont le Soleil et l’Océan ; la Forêt et les Minéraux, la Terre et la Montagne, le Vent et le Ciel. En interaction permanente dans la nature, elles engendrent le mouvement des 5 Eléments : le Feu et l’Eau, le Bois et le Métal, la Terre. Ils sont le reflet du Tao.

5. Les Trois Trésors : sont en quelques sorte les « réservoirs » de la Force Vitale à l’intérieur de l’être vivant. Au nombre de trois, on les appelle des « Dan-tien », ou « Océan du Chi « . De leur développement dépend notre santé physique, énergétique et spirituelle. L’état de Tao s’accompagne toujours d’une ouverture rayonnante ainsi que d’une sérénité joyeuse qui accompagnent tous les moments de la vie.

6. WU WEI : est la pratique du non agir et du laisser être. Une fois que le yang nécessaire a été stimulé et que nous avons été justes dans notre action,le tao nous enseigne de « laisser agir », rester dans le courant de l’eau qui coule sans interférer, sans intervenir. A partir du moment ou l’homme est juste, il s’est ajusté avec les forces vivantes du Tao, celui-ci peut maintenant se manifester à travers lui. Simplicité, modestie, humilité sont autant de vertus qui éveillent l’état de Wu Wei. Le sage qui se glisse dans l’onde naturelle du Tao n’a pas besoin de prouver son pouvoir.

7. Le Retour à la Source : retour à l’état de souffle vital. C’est là que s’arrête les sciences physiques et médicales et que commence l’art. Tout le sens sacré de l’Alchimie Interne Taoïste réside dans le « retour à la source » : transmutation des blocages physiques et mentaux en vue de la libération du karma et préparation du voyage de l’âme après la mort.

 
COMMENT PRATIQUER ?


L’enseignement de la Bioénergétique Taoïste se présente sous la forme suivante :
MEDITATIONS DE BASE : REPARER LE CORPS EMOTIONNEL

NIVEAU I
Sourire intérieur cosmique
- Qi Gong de la Sagesse
- Six sons de guérison
- Orbite microcosmique
- Ouverture des 3 Dan-tiens dans les 6 Directions
- Automassage Chi


QI GONG DE BASE :

- Qi Gong de l’enracinement
- Détoxication par l’énergie cosmique
- Qi Gong de la Chemise de Fer I
- Transformation de l’énergie sexuelle en énergie vitale
- Tao yin
- Qi Gong du Dan – tien
- Taï chi qi gong I

CHI NEI TSANG :MASSAGE ABDOMINAL DES ORGANES INTERNES

NIVEAU I




- Chi Nei Tsang I

QI GONG DE BASE :
- Qi Gong de l’Elixir


NIVEAU II

MAITRISER LES 12 VENTS :
- Chi Nei Tsang II
QI GONG AVANCE:
- Le Kung Fu des doigts de l’Epée


NIVEAU III

ELEVER LA FREQUENCE DE TOUS LES MERIDIENS :
- Qi Nei Tsang III
GUERISON PAR L’ENERGIE COSMIQUE
(travail sur le corps énergétique)

NIVEAU I


Activation de la « force vide » : Qi Gong cosmique
6 directions
Ouverture des 3 dan tiens
Diplôme de praticien

Qi Gong de base : Qi Gong du « cercle de feu »
Paume Pakua
Paume des 10 Branches

Niveau II

Connection avec l’Univers : Guérison par les couleurs
Diplôme d’enseignant

Qi Gong avancé : Qi Gong du « champ énergétique »
Transmission du Chi universel
Paume Pakua II
12 Marches universelles
TAO DE L’IMMORTALITE
(travail sur le corps spirituel)

NIVEAU I


Niveau I
Eveil de la fondation spirituelle : Petit Kan et Li
Moyen Kan et Li
Grand Kan et Li

Niveau II
Champ de l’âme et de l’esprit : Scellage des 5 Sens
Fusion du Ciel et de la Terre
Fusion de l’Homme et du Ciel
L’ECOLE DU « TAO VIVANT ».
DANS LE SUD DE LA FRANCE




Ecole Taoïste selon l’enseignement des Maîtres MANTAK CHIA et JUAN LI, fondée par Fabienne PIGNARD-MARTHOD, Instructeur Diplômée depuis 1996, Aïsha SIEBURTH et Samantha ZACCARIE en Septembre 2001 pour la région Le Grau du Roi, Nîmes, Avignon et Montpellier .

Adresse :
Ecole du Tao Vivant
C/O Fabienne Pignard-Marthod
+L’Excelsior C
149, av. de Bernis
30240 Le Grau du Roi
tel : 04.66.35.55.85 ou 06.29.52.33
e.mail : taovivant @tiscali.fr